Publicité
LEO

Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Souhaitez-vous apporter votre soutien à LEO ?

Alors désactivez le bloqueur pour le site de LEO ou bien faites un don !

 
  •  
  • Sujet

    Un mot difficile : ludique

    Commentaire
    • Ce mardi marquait le début des épreuves du baccalauréat pour près de 187.000 élèves du cursus professionnel. La première d’entre elles, l’épreuve de Français, comportait le sujet suivant : « Selon vous, le jeu est-il toujours ludique ? »
    • Si l’on en croit Twitter, au sortir de cette épreuve de nombreux étudiants ont buté sur le terme « ludique » dont ils ne comprenaient pas la signification.

    https://www.20minutes.fr/societe/3308883-2022...

    Je connais le sens de ce terme, mais j'aurais quand même eu du mal à écrire quelque chose d'intelligent sur ce sujet ...

    https://www.capital.fr/economie-politique/bac...


    AuteurClélia (601872)  17 Juin 22, 13:00
    Commentaire

    https://lca.spip.ac-rouen.fr/IMG/pdf/ludus.pdf 


    Les latinistes sont nettement avantagés ….

    #1AuteurJohanna (236135) 17 Juin 22, 13:53
    Commentaire

    M. Qui concerne le jeu en tant que secteur d'activité dont la motivation n'est pas l'action efficace sur la réalité mais la libre expression des tendances instinctives, sans aucun contrôle d'efficacité pragmatique.

    https://www.cnrtl.fr/definition/ludique


    @Johanna : je suis pas sûre qu'il y ait beaucoup de latinistes en filière pro. Mais au vu de la définition du Cnrtl, trouvez-vous vraiment laquestion posée intelligente ? Je doute...

    #2Auteurpatapon (677402) 17 Juin 22, 14:11
    Commentaire

    Si on définit le jeu comme une activité ludique, le sujet paraît effectivement d’une ineptie flagrante.

    #3AuteurJohanna (236135) 17 Juin 22, 14:45
    Commentaire

    #3 +1

    Un jeu ludique est un pléonasme !

    #5Auteurjanvier (253084) 18 Juin 22, 11:20
    Commentaire

    "spielerisch lernen", "ernsthafte Spiele" - ein Widerspruch ?

    https://www.goethe.de/ins/es/de/kul/mag/20784...

    #6AuteurRegenpfeifer (1228344) 19 Juin 22, 09:30
    Commentaire

    Das Wort war mir ebenfalls unbekannt, auch wenn das in meinem Fall nicht viel bedeutet ;)

    Ich stelle mir allerdings gerade die Frage, wie man das Wort "spielerisch" denn übersetzen müsste, wenn man den Sinn des deutschen Wortes genau transportieren möchte.

    #7Auteurrobojingler (1321596) 21 Juin 22, 16:30
    Commentaire
    #7: (apprendre) en jouant/en s'amusant/de façon ludique/ de manière ludique...
    #8AuteurRegenpfeifer (1228344)  21 Juin 22, 17:31
    Commentaire

    #8: en jouant/en s'amusant würde jedes für sich in meiner Wahrnehmung eben nicht genau passen. Das besondere am deutschen Wort ist ja, dass es beides vereint. Ludique kann ich eben nicht einordnen, aber vielleicht ist es ja genau das, denn die Frage "Selon vous, le jeu est-il toujours en jouant" wäre ja kaum so zu verstehen kann, ob das Spiel noch immer spielerisch (oder schon (zu) ernst/verbissen) ist. Es wäre dann ja auch kaum ein Pleonasmus und damit keine Stilform (und somit wohl auch nichts für Gymnasiasten ;)).

    #9Auteurrobojingler (1321596) 22 Juin 22, 11:14
    Commentaire
    Meine Übersetzung in #8 bezog sich nur auf den Link in #6, nicht auf das Aufsatzthema....und mich würde ein deutsches Aufsatzthema "Ist Spiel immer spielerisch" absolut nicht verwundern.
    #10AuteurRegenpfeifer (1228344) 22 Juin 22, 15:28
    Commentaire
    #11AuteurClélia (601872) 23 Juin 22, 07:17
    Commentaire

    Et pourtant il ne me semble pas qu'il faille pouvoir lire Tite-Live dans le texte pour comprendre le mot "ludique"


    Dans le fouillis d'internet, on trouve


    Le Centre Ludique de Boulogne-Billancourt

    Le coin coin ludique

    L'espace ludique de Buc

    Le Collectif Ludique Bisontin

    même les Activités ludiques dans les maisons de quartier de Sevran...



    #12Auteurlaulo (574914)  24 Juin 22, 17:08
    Commentaire
    Il n'empêche que si l'on s'en tient à la définition des termes employés, la question posée reste stupide.
    #13Auteurpatapon (677402) 25 Juin 22, 10:24
    Commentaire

    Oui, mais c'est la définition "philo, sciences humaines".


    En B (par extension), on a


    Relatif au jeu, qui en a les caractéristiques. C'est pas un outil, c'est un instrument ludique, un cerceau (O.R.T.F.,16 janv. 1971ds Gilb. Mots nouv. 1971).


    Je réagis, car après avoir lu « Selon vous, le jeu est-il toujours ludique ? », j'ai immédiatement pensé aux jeux vidéo (un marché qui a généré, en 2021, un chiffre d'affaires total de 5,6 milliards d'euros selon Les Echos) de destruction massive où, parfois, les décors ressemblent à la ville d'Irpin aujourd'hui et où la survie des joueurs dépend exclusivement des kalachnikovs à disposition.

    En lisant le sujet de l'épreuve en question, on peut se demander si ces jeux-là ont un caractère ludique (syn. : amusantdivertissantdrôleplaisantrécréatif, cf https://crisco2.unicaen.fr/des/synonymes/ludique).

    #14Auteurlaulo (574914) 25 Juin 22, 17:01
    Commentaire

    #14: + 1 !

    #15AuteurRegenpfeifer (1228344) 25 Juin 22, 17:18
    Commentaire

    #14: A ton avis, les joueurs de ces jeux jouent pour s'emmerder?

    Non, la question reste vraiment stupide. On joue pour s'amuser, même quand il s'agit de tuer et de détruire. Pour info à peu près chaque gamin a joué au gendarme et au voleur et a un jour tué son meilleur ami / son père / sa mère / le chien du voisin avec son baton de bois. C'est juste plus réaliste sur un PC mais le principe reste le même. Il s'agit du plaisir de gagner, ni plus ni moins. Il ne s'agit pas de faire mal (on ne fait de mal à personne sur un PC) mais simplement de progresser. On peut gagner en ayant le plus de cartes, le moins de cartes, le plus de morts, le temps le plus de court, ou tout simplement en terminant le jeu, en arrivant au point final.

    Quand on joue contre des humains (PVP), on sait très bien qu'on ne fait mal à personne, sauf peut-être à l'égo. En fait c'est beaucoup moins violent que pas mal de sports qui sont pourtant acceptés, ou on fait vraiment mal à l'adversaire. Dans certains sports les prises sont faites pour faire mal et faire abandonner son adversaire par le douleur, c'est bien pire, je trouve. Est-ce que la lutte gréco-romaine, le judo sont ludiques?


    #16AuteurGrossbouff (465598)  28 Juin 22, 10:08
    Commentaire

    Pour en savoir plus :


    https://www.education.gouv.fr/bo/21/Hebdo5/ME...


    Baccalauréat professionnel

    Programme limitatif de français de la classe terminale - années scolaires 2021-2022 et 2022-2023


    Le programme de la classe terminale prévoit un seul objet d'étude « Vivre aujourd'hui : l'humanité, le monde, les sciences et la technique ». Pour définir une entrée pertinente dans les enjeux et débats du monde contemporain, l'objet d'étude est précisé par un programme limitatif renouvelable tous les deux ans. Ce dernier détermine un thème à travailler et propose une bibliographie dans laquelle le professeur choisit une œuvre et construit un corpus.


    Programme limitatif pour les années scolaires 2021-2022 et 2022-2023 : Le jeu : futilité, nécessité


    Le programme renouvelable vise à déterminer une entrée qui permette d'aborder les enjeux de l'objet d'étude selon une perspective précise. Le thème du jeu rencontre tant le titre de l'objet d'étude de la classe terminale (« vivre aujourd'hui ») que les substantifs qui en circonscrivent l'empan : activité humaine, décisive pour la construction personnelle de l'enfant, le jeu implique un rapport au monde, et dépend, dans ses variations concrètes, du monde dans lequel il s'exerce et auquel il prépare. Les jeux varient enfin selon l'état de la technique des sociétés qui les inventent.

    Fondateur et sans doute constructeur de l'humanité, si l'on croit en sa nécessité au moins durant l'enfance, le jeu est également une pratique déterminée historiquement. « Vivre aujourd'hui », c'est encore et toujours jouer, mais jouer autrement et sur d'autres supports qu'autrefois. Le jeu invite ainsi à penser le rapport de l'homme au monde ; il interroge aussi le rapport à la technique et ce que propose - et quelquefois impose - le monde scientifique et technologique dans lequel l'humanité s'invente et se construit.


    Mots clés

    • Les joies du jeu : plaisir, amusement, connivence, risque, règles, compétition, défi, feinte, tricherie, avatar, gain, perte, hasard, stratégie, badinage, séduction.
    • Les formes du jeu : jeu de société, collectifs, individuels, imaginaires, vidéos, langage, jeu sérieux, jeu d'évasion (escape game).
    • L'esthétique de jeu : jeu dramatique, farce, jeux de langage, jeux littéraires, jeux d'esprit.
    • Les rituels du jeu : carnaval, jeux télévisés, casinos, parc d'attractions, catharsis.
    • Les jeux de société, la société du jeu : socialisation, addiction, bizutage, rites, mythes, interprétation, ludification (gamification), pouvoir, ludothérapie.


    ... (cf. bulletin officiel complet)

    https://www.education.gouv.fr/bo/21/Hebdo5/ME...







    #17AuteurIsabelle. (609042) 28 Juin 22, 10:20
    Commentaire
    #16: *Non, la question reste vraiment stupide.*

    Für mich ist das eine typische philosophische Frage und daher kein Grund so abfällig zu reagieren. Es gibt schließlich immer unterschiedliche Sichtweisen und Aspekte.

    Ich finde die Frage jedenfalls durchaus berechtigt. In meinen Augen verliert das Spiel das Spielerische, wenn die Spielenden gar zu kompetitiv denken. Daher spiele ich nicht gerne mit Leuten, die das Spiel zu ernst nehmen, unbedingt Punkte aufschreiben wollen oder sich über Fehler aufregen. Ist nicht auch „professioneller Spieler“ ein Widerspruch in sich?

    Die Frage für mich ist hier aber vielmehr, warum viele AbiturientInnen das Wort ludique nicht kannten, wenn das Spiel Thema des letzten Schuljahres war.
    #18AuteurNirak (264416)  28 Juin 22, 11:23
    Commentaire
    Es kommt vor, dass Spiele ausarten, dass aus Spiel bitterer Ernst wird - sind es dann immer noch Spiele ?
    #19AuteurRegenpfeifer (1228344) 28 Juin 22, 12:57
    Commentaire

    #18: c'était juste mon point de vue, que je n'impose à personne (mea culpa, j'aurais dû le préciser)

    #20AuteurGrossbouff (465598) 28 Juin 22, 13:34
    Commentaire

    #17 et #13 :

    Si l'enseignant a développé le thème du jeu avec les élèves pendant l'année scolaire, il est bizarre qu'ils n'aient jamais rencontré le mot ludique.

    Qu'est-ce qu'ils n'ont pas compris ? seulement le mot ou toute la question ?

    #21AuteurClélia (601872)  28 Juin 22, 14:44
    Commentaire

    Ils l'ont peut-être entendu mais pas intégré.

    Je suis sûr que si on leur parlait d'orthochromasie en chimie, il ne faudrait pas longtemps pour qu'ils oublient sa signification.

    #22AuteurGrossbouff (465598) 29 Juin 22, 14:32
    Commentaire

    😏 !

    #23AuteurClélia (601872) 30 Juin 22, 08:13
    Commentaire

    En suédois il y a deux verbes pour "jouer" : spela et leka


    spela = jouer quand il y a des règles/un certain but (sport, musique, jeux de société ...)

    leka = jouer pour s'amuser, sans but (des enfants de bas âge, avec du sable sur la plage ...)


    On emploie donc "spela" quand on joue de la guitare d'une façon "sérieuse", qu'on joue une "vraie" pièce de musique, et "leka" quand on fait des improvisations libres, d'une façon ludique.

    #24Auteurlavachequirit_1 (1361603)  18 Juill. 22, 18:39
    Commentaire

    Mein Verständnis der Abiaufsatzfrage wäre: "Was meinen Sie: Ist ein Spiel immer absichtslos?"

    #25AuteurPeter <de> (236455) 01 Aug. 22, 15:43
     
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  
 
 
  • Pinyin
     
  • Clavier
     
  • Caractères spéciaux
     
  • En phonétique
     
 
 
:-) transformé automatiquement en 🙂