Publicité
LEO

Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Souhaitez-vous apporter votre soutien à LEO ?

Alors désactivez le bloqueur pour le site de LEO ou bien faites un don !

 
  •  
  • Sujet

    Formule d'appel (lettre)

    Commentaire

    Chères amies de la langue française,

    liebe Freunde der französischen Sprache:


    Ist die Anrede


    "Cher Monsieur le Secrétaire Général"


    (an einen französischen Empfänger) als Antwort auf einen Brief, in dem ich mit "Cher Monsieur A." angeprochen werde, angemessen ? (Oder besser nur "Monsieur le Secrétaire Général"?)


    Die vielen Ratgeber im Netz verwirren mich.


    Danke.

    Auteur Kurt A. (1313470)  04 Aug. 21, 14:40
    Commentaire

    Cher... c'est pour une lettre d'amitié. Dans ce genre de relation, on n'appelle pas son ami par sa fonction (Sec. Gal.) ni par son patronyme non plus d'ailleurs.


    Remarque:

    tu dois reprendre la même formulation à la fin, dans la "formule de politesse".

    Exemple: "Veuillez agréer, Monsieur le Secrétaire général, mes respectueuses salutations". 

    #1Auteur Retro loc (1325081) 04 Aug. 21, 16:24
    Commentaire

    Cher Monsieur,

    peut convenir ici, comme titre de civilité

    comme "Chères amies//chers amis de la langue française," ou bien

    Cher Monsieur, (cf. dans sa lettre, mais sans le nom de famille)


    cf. https://forum.wordreference.com/threads/ch%C3...


    #2Auteur ymarc (264504)  04 Aug. 21, 18:51
    Commentaire

    En fonction des deux personnes, de leur niveau respectif, de celui de leur familiarité, il y a beaucoup de nuances différentes, ce qui signifie aussi qu'un faux pas n'est jamais loin.


    S'il s'agit d'une lettre formelle, surtout si c'est une demande, le "cher" est à proscrire.

    #3Auteur Retro loc (1325081) 05 Aug. 21, 08:10
    Commentaire

    Im Deutschen käme wohl auch niemand auf die Idee, ein offizielles bzw. geschäftliches Schreiben an einen Amtsträger mit "Liebe/r" anzufangen ... selbst wenn zu der angeschriebenen Person ein persönliches (freundschaftliches / verwandtschaftliches) Verhältnis besteht ...

    #4Auteur no me bré (700807) 05 Aug. 21, 10:46
    Commentaire

    "Lieber Generalsekretär der Vereinten Nationen"... 🙂 sei nett und antworte 😉

    #5Auteur Retro loc (1325081) 05 Aug. 21, 11:17
    Commentaire

    Il faut savoir, en effet, nuancer.

    Entre pédagogues, le "cher Monsieur," ou bien "Cher collègue," "Lieber Herr xy," "Lieber Kollege," est assez courant.

    J'ai même reçu un message d'un de nos représentants consulaires avec le titre de civilité "Cher Monsieur," alors que je ne le connaissais pas personnellement.


    Sinon, j'écris : Madame, Monsieur, = Sehr geehrte Damen und Herren,

    Monsieur, = Sehr geehrter Herr Meyer,


    PS : Un "faux pas" est un faux ami.

    l'impair  m. der Fauxpas  Pl.: die Fauxpas   französisch

    #6Auteur ymarc (264504)  05 Aug. 21, 13:41
    Commentaire

    Chère amie, chers amis, Madame, Messieurs,


    ich danke zunächst für alle Beiträge, auch wenn ich danach (ebenso wie nach der vorangegangenen Lektüre der verschiedenen Ratgeber im Netz) nicht unbedingt weiser bin.


    Andere Länder, andere Rechtsordnungen (worauf ich wiederholt hingewiesen habe und wahrscheinlich auch künftig hinweisen werde) und andere Anreden.


    Auch wenn selbst ich nicht auf die Idee käme, einen oder den Generalsekretär (bspw. der Vereinten Nationen) auf Deutsch mit „Lieber Generalsekretär“ anzureden, würde ich das auf Englisch durchaus tun („Dear Secretary General“), auch wenn die französische Entsprechung dazu „Monsieur le Secrétaire Général“ ist (vgl. dazu zwar nicht zum „Generalsekretär“, aber u. a. zum Ministerpräsidenten eines ausländischen Staates die Seiten


    https://www.canada.ca/fr/patrimoine-canadien/...


    https://www.canada.ca/en/canadian-heritage/se...


    [franz. bzw. engl.]).


    Nachdem allerdings der fragliche Generalsekretär (wenn auch nicht der der Vereinten Nationen) bereits mich – womöglich unüblich? oder sogar "impoli"? – mit „Cher Monsieur A.“ (und nicht mit „Monsieur“) angesprochen hatte, erschien mir das Beiwort „Cher“ in meiner Antwort keineswegs abwegig, zumal mir nicht in den Sinn kam, ihn mit „Cher Secrétaire Général“ anzusprechen (wie Retroloc [#5] zu suggerieren scheint) , sondern mit „Cher Monsieur le Secrétaire Général“ – immerhin ein kleiner Unterschied.


    Auch besteht zwischen uns – was ich zugegebenermaßen in meiner Frage nicht mitgeteilt hatte (der berüchtigte „Kontext“) – kein irgendwie geartetes Über-/Unterordnungsverhältnis; ich möchte vielmehr auf ein an mich gerichtetes Dankschreiben antworten.


    Afin d'éviter tout malentendu je préférerai (préfèrerai ?) donc la formule « Monsieur le Secrétaire Général ».



    #7Auteur Kurt A. (1313470)  05 Aug. 21, 16:38
    Commentaire

    Oui !

    Un germanophone ne se rend peut-être pas compte de toute la puissance du seul mot "Monsieur", prononcé avec le ton qui-va-bien. C'est quand même le Titre et le vocatif du frère du Roi !

    Appeler quelqu'un Monsieur! (tout-court) c'est le traiter comme la deuxième ou une des premières personnes dans l'ordre dynastique !

    A part avec ceux qui ont un autre Titre (Monseigneur, Excellence...), avec "Monsieur", on ne prend pas de risque, on ne peut guère se tromper.


    "Cher Monsieur" sonne mal. Si ce n'est pas "plouc", ça sonne ironique ou condescendant. C'est presque comme "Mon bon Monsieur" à la fin de la fable "Le corbeau et le renard" de La Fontaine... !

    #8Auteur Retro loc (1325081) 06 Aug. 21, 12:29
    Commentaire

    Grevisse, la grammaire des grammaires pour ploucs (?)


    "Dans Le bon petit usage de la langue française, publié par Cédrick Fairon et Anne-Catherine Simon (Grevisse), il est rappelé que les majuscules ont un rôle «démarcatif», pour marquer le début d’une phrase, et un rôle «distinctif»entre les noms propres et les noms communs.

    En ce qui concerne les titres de civilité, deux cas s’imposent. La majuscule est de mise lorsque vous vous adressez directement à la personne, dans le cadre d’une lettre, d’un courriel, ou d’une invitation. Vous écrirez alors : «Chère Madame, cher Monsieur.» Pour vous souvenir de cette règle, ayez à l’esprit que la majuscule du titre rappelle celle du prénom du destinataire."

    #9Auteur ymarc (264504)  06 Aug. 21, 12:46
    Commentaire

    "Cher Monsieur" ist je nach Thema im täglichen Brief- bzw. Emailverkehr mittlerweile durchaus gängig.

    Im gegebenen Fall allerdings wäre es auf jeden Fall zu vermeiden; wenn ein Titel folgt, dann auf jeden Fall nur "Monsieur" + Titel -> Monsieur le Secrétaire Général, Monsieur le Directeur, Monsieur le Consuil...

    #10Auteur Yps (236505)  10 Aug. 21, 12:48
     
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  
 
 
 
 
  transformé automatiquement en