Publicité
LEO

Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Souhaitez-vous apporter votre soutien à LEO ?

Alors désactivez le bloqueur pour le site de LEO ou bien faites un don !

 
  •  
  • Accueil du forum

    Labo de langues

    On change de préfet de police à Paris

    Sujet

    On change de préfet de police à Paris

    Commentaire

    La première phrase dans https://savoirs.rfi.fr/fr/apprendre-enseigner... est: On change de préfet de police à Paris.

    Ich wundere mich, dass hier vor préfet de und nicht le gewählt wurde. Will der Autor damit eine gewisse Unbestimmheit oder auch mehr ein Genre statt einer spezifischen Person zum Ausdruck bringen?

    AuteurScheichsbeutel (1139602) 29 Juill. 22, 15:40
    Commentaire

    changer de qc. etw.Akk. wechseln  auswechseln


    On change de chemise.

    On change de voiture.

    On change de préfet = on en nomme un autre.


    Par contre, certains espèrent pouvoir changer le monde de fond en comble.

    verändern

    #1Auteurymarc (264504)  29 Juill. 22, 16:23
    Commentaire

    Alors, le fait qu'il n'y a qu'un préfet de police de Paris (comme le monde) n'a aucun effet dans ce cas-là?

    #2AuteurScheichsbeutel (1139602)  29 Juill. 22, 21:07
    Commentaire
    Non, parce qu'il y a une centaine de prefets en France et Paris n'est pas le monde.... 😉
    #3AuteurRegenpfeifer (1228344) 30 Juill. 22, 08:15
    Commentaire

    On change de préfet: on remplace l'un par un autre. Sans équivoque.


    On change le préfet... on pourrait comprendre de travers:

    Changer un nourrisson = changer sa couche.

    Changer quelqu'un = le marquer profondément, le faire évoluer, lui faire changer d'avis.

    Un vêtement, une nouvelle coiffure peuvent aussi "changer quelqu'un" (son apparence)


    Sinon:

    on remplace le préfet, on limoge le préfet...

    #4AuteurRetroloc (1323950) 01 Aug. 22, 11:23
    Commentaire

    "Mais qu’est-ce que c’est que ça, un « préfet de police » ?"

    Il faut bien voir que le texte est écrit en langue parlée.

    Le "on" est placé ici - comme font souvent les français - à la place de "nous".

    L’État a changé le préfet de Paris et nous les parisiens, par conséquent, on a changé de préfet.

    "Changer de quelque chose" est une tournure qui est passive. Appliquée à un être humain, elle est peut-être un peu familière ("J'ai changé de prof d'anglais"). Le sujet est témoin du fait, voir ici: https://www.cnrtl.fr/definition/changer III A 3. Oder handelt es sich eher um III B? Ja, eher III B.

    Bravo Scheichsbeutel: deine Frage ist super gut! Das Problem ist heikel. Wie du hier siehst (wenn ich mich nicht geirrt habe) handelt es sich um die letzten Nutzungen des Verbs "changer" von(/aus?) einer langen Liste. also... Französisch ist schwer!


    #1. "On change de préfet = on en nomme un autre": nein, cette équivalence n'est pas richtig.

    #2. Non. "Chaque année, on change de classe, et puis on change de livres."

    #4. Non désolé, sauf votre respect, je crois bien que, comme #1, ce n'est pas ça. Voyez en III B: "Il a changé d'endroit" (---> er ist umgezogen, vielleicht gerade weil er nicht den Ort ändern könnte.). Oder handelt es sich um III A 3? Deine Interpretation passt meines Erachtens in beiden Fällen nicht.

    #5AuteurFriedrik (670695)  02 Aug. 22, 23:46
    Commentaire

    III A 3 correspond bien.

    La différence avec III A 1 est ténue


    [Le suj. est témoin du fait] 

    Le Conseil des Ministres nomme un nouveau préfet. Les Parisiens l'apprennent sans n'y pouvoir rien dire, ils sont juste témoins.


    Alors que dans changer de pneus, de disque, de chemise, "on" est acteur.

    #6AuteurRetroloc (1323950) 03 Aug. 22, 08:38
     
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  
 
 
  • Pinyin
     
  • Clavier
     
  • Caractères spéciaux
     
  • En phonétique
     
 
 
:-) transformé automatiquement en 🙂