Publicité
LEO

Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Souhaitez-vous apporter votre soutien à LEO ?

Alors désactivez le bloqueur pour le site de LEO ou bien faites un don !

 
  •  
  • Sujet

    Relativpronomen qui

    Commentaire

    In der französischen Wiederholungsgrammatik von Walter Reinecke habe ich zum Thema Relativpronomen folgenden Hinweis gefunden (sinngemäß):

    Das Relativpronomen qui kann - ohne Bezugswort im Hauptsatz - in Objektfunktion verwendet werden:

    • Je punirai qui aura menti.
    • Invite qui tu voudras.


    In allen anderen Grammatiken, die ich habe, z. B. von Confais oder Reumuth/Winkelmann wird für das Relativpronomen in Objektfunktion immer que angegeben. Wie ist die Verwendung von qui einzuordnen?


    Danke für Hinweise.

    Auteurpeter94a (346990) 31 Juill. 22, 10:14
    Commentaire

    Lade ein, wen du willst!

    qui = Frage wen


    autre exemple :

    Dis-moi qui tu hantes et je te dirai qui tu es. Sage mirmit wem du umgehstund ich sage dirwer du bist.


    #1Auteurymarc (264504)  31 Juill. 22, 13:03
    Commentaire

    Eléments de réponses :

    • Qui s'emploie comme pronom relatif sujet de la proposition relative quand il se rapporte à un antécédent. L'antécédent peut-être une (des)personne(s), un (des) animal (animaux, ou une (des) chose(s)

    Les femmes qui font ce travail ne sont pas assez payées. Le lierre qui étouffe l'arbre sera ôté. Le chat aimerait attraper l'oiseau qui volette autour de l'arbre.

    • Qui s'emploie quand il n'y a pas d'antécédent, surtout dans certains proverbes :

    Qui (= celui qui) cherche le danger y périra - > Wer sich in Gefahr begibt, kommt darin um / Qui a bu boira.


    et dans certaines expressions, souvent littéraires, principalement avec les verbes pouvoir, savoir et vouloir :

    Il y avait Jean, Paul et Pierre à cette soirée et il y avait aussi qui tu sais… / Invite qui tu voudras  / Cherche ailleurs qui tu pourras convaincre de ton innocence, ici tout le monde te croit coupable.

    • Qui représentant un antécédent lorsqu'il n'est pas le sujet de la relative et précédé d'une préposition :

    L'homme à qui il parle est un acteur très connu. Ceux qu'on appelle savants sont des gens de qui l'ignorance a des limites. Les gens pour qui elle travaille, la paient très mal. L'adversaire contre qui il lutte, ne lui laissera aucune chance. Elle demeure la personne essentielle sans qui le projet n'aurait jamais été réalisé.

    • Qui répété a le sens de ceux-ci, ceux-là

    Ils se dispersèrent, qui d'un côté, qui d'un autre.

    #2AuteurClélia (601872)  31 Juill. 22, 14:48
    Commentaire
    Bon, clélia, je vois la condition que le pronom qui n'est pas précédé par un antécédent.

    Ce que je ne vois pas encore: est le mot qui obligatoire ou peut-on de même employer que (en cas que le pronom relatif est objet directe)?

    Est-ce que c'est une question du style ou de la niveau de la langue ou une règle de la grammaire?
    #3Auteurpeter94a (346990) 31 Juill. 22, 16:36
    Commentaire

    Il y a la règle générale et quelques cas particuliers. Il faut retenir l'essentiel :

    • Qui peut-être sujet et complément :

    Sujet :

    Les femmes qui font ce travail ne sont pas assez payées. Le lierre qui étouffe l'arbre sera ôté. Le chat aimerait attraper l'oiseau qui volette autour de l'arbre.


    Quand il est complément, qui est en général précédé d'une préposition :

    L'homme à qui il parle est un acteur très connu. Ceux qu'on appelle savants sont des gens de qui l'ignorance a des limites. Les gens pour qui elle travaille, la paient très mal. L'adversaire contre qui il lutte, ne lui laissera aucune chance. Elle demeure la personne essentielle sans qui le projet n'aurait jamais été réalisé.

    _____

    Cas particuliers :

    Qui au début d'un proverbe signifie celui qui

    Dans les phrases avec savoir, vouloir et pouvoir

    ... il y avait aussi qui tu sais… / Invite qui tu voudras  / Cherche ailleurs qui tu pourras convaincre de ton innocence..., qui signifie la (les) personne(s) que ...


    • Que est, la plupart du temps, complément ou attribut :

    Un ami est un frère que nous avons choisi.

    Elle se tient sous le feuillage épais des platanes que perce un rayon de soleil

    Je n'ai pas reconnu tout de suite le robuste gaillard que tu es devenu.

    #4AuteurClélia (601872)  31 Juill. 22, 17:19
    Commentaire
    Merci beaucoup, Clélia et ymarc. C'est un beau cas particulier que j'ai appris.

    Passez une bonne soirée
    #5Auteurpeter94a (346990) 31 Juill. 22, 18:32
    Commentaire

    De rien 😊 !

    Autocorrection :

    Elle se tient sous le feuillage épais des platanes que perce un rayon de soleil

    #6AuteurClélia (601872) 31 Juill. 22, 18:46
     
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  
 
 
  • Pinyin
     
  • Clavier
     
  • Caractères spéciaux
     
  • En phonétique
     
 
 
:-) transformé automatiquement en 🙂