Werbung
LEO

Sie scheinen einen AdBlocker zu verwenden.

Wollen Sie LEO unterstützen?

Dann deaktivieren Sie AdBlock für LEO, spenden Sie oder nutzen Sie LEO Pur!

 
  •  
  • Betrifft

    Habeck erschauert langsam

    Kommentar

    Hier in der Video

    https://www.welt.de/politik/deutschland/artic...

    an der Minute 1:13

    Was sagt Habeck? "Die Tendenz ist eher so, dass man wirklich vor der Größe der Aufgabe... langsam erschauert.", richtig?

    "On en est plutôt à commencer lentement à... trembler véritablement d'effroi devant l'ampleur de la tâche." ?

    Danke!

    Siehe Wörterbuch: erschauern

    Verfasser Friedrik (670695)  07 Nov. 22, 07:00
    Kommentar

    Ja, das sagt er so, hier steht es auch:

    https://www.zdf.de/nachrichten/politik/klima-...

    "Die Welt habe ein weiteres "Katastrophenjahr" mit galoppierender Erderwärmung erlebt, sagte Habeck in dem Video.

    Die Tendenz sei "eher so, dass man wirklich vor der Größe der Aufgabe langsam erschauert".

    Beim Klimaschutz gehe es nicht darum, das Klima selbst zu schützen, sondern um das Überleben der Menschheit, betonte Habeck."

    #1Verfasser ichliebeschoeneswetter (1304784)  07 Nov. 22, 08:32
    Kommentar

    Pssst : Hier im / in dem Video ... bei / ab Minute 1:13 ...


    #2Verfasser no me bré (700807) 07 Nov. 22, 10:47
    Kommentar

    Bien entendu, "langsam" ne veut pas dire "lentement" ici, mais plutôt "être au point de".


    p.ex,:

    "er verliert langsam seine Nerven" = il est finalement au point de craquer

    (effectivement, on ne peut pas "craquer" lentement)


    A mon avis, Habeck veut dire:

    L'èvolution est plutôt de la sorte que, décidément, les frissons commencent à monter (réellement) devant l'ampleur de la tâche.

    #3Verfasser rinaldu (451366)  07 Nov. 22, 16:17
    Kommentar

    rinaldu 1+

    #4Verfasser mars (236327) 07 Nov. 22, 17:09
    Kommentar

    #3 : On utilise quelque chose de très en Français: commencer tout doucement


    Je commence tout doucement à en avoir raz-le-bol

    #5Verfasser Grossbouff (465598) 25 Nov. 22, 13:47
    Kommentar

    "sondern um das Überleben der Menschheit,"


    et moi je me demande, vraiment, comment les Touaregs survivent, depuis des générations, dans leur environnement si hostile à mes yeux.

    L'Humanité en a vu d'autres... Forcer le trait décrédibilise et ne sert pas la cause.

    #6Verfasser Retro-Loc (1365203)  25 Nov. 22, 14:07
    Kommentar

    ou bien

    Vu l'ampleur de la tâche, il est sur le point de "craquer" ...


    en plus méchant :

    Vu l'ampleur de la tâche, il est sur le point de se laisser gagner par la peur de ne pas être à la hauteur.


    #7Verfasser ymarc (264504)  25 Nov. 22, 17:46
    Kommentar

    #6: va raconter ça aux habitants des îles polynésiennes.

    Ils ne devraient pas se faire de soucis, eux vont disparaitre mais pas l'humanité!

    Drôle de philosophie. Avec de telles réflexions, on n'a plus besoin de médecine!

    #8Verfasser Grossbouff (465598) 28 Nov. 22, 12:57
    Kommentar

    C'est clair que certaines régions devraient être plus touchées que d'autres.

    Mais ça ne suffit pas pour planter un "sondern um das Überleben der Menschheit" péremptoire.

    "sondern um das Überleben vieler Menschen" aurait été bien préférable.

    Ce qui est exagéré est insignifiant.

    #9Verfasser Retro-Loc (1365203)  29 Nov. 22, 07:37
    Kommentar

    Pardonne-moi, je t'avais lu trop vite.

    Peut-être pense-t-il: changement climatique --> ressources limitées --> conflits --> guerre nucléaire --> plus d'humanité? (ce n'est pas si fantaisiste que je cela, je trouve, des fous qui ont le doigt sur le bouton rouge, il y en a assez!)

    #10Verfasser Grossbouff (465598) 29 Nov. 22, 11:39
    Kommentar

    Un homme averti en vaut deux et un homme préparé en vaut quatre.

    L'essentiel est d'être conscient (et informé).

    Des civilisations ont construit de magnifiques cités lacustres, qui pourraient demain tirer de garndes ressources des océans.

    De grandes régions d'altitude sont encore aujourd'hui inhabitées.

    Les hommes ne vont pas se laisser mourir la bouche bée devant un écran.

    Un changement même d'ampleur est bien moins effrayant quand on s'y est en partie préparé.

    #11Verfasser Retro-Loc (1365203) 29 Nov. 22, 13:10
    Kommentar

    > Les hommes ne vont pas se laisser mourir la bouche bée devant un écran.


    Je ne sais plus qui a dit: les changements climatiques commenceront à être pris en compte quand il feront des parasites dans le téléviseur.

    Je pense que c'est une vision assez réaliste.


    Bien sûr que nous pouvons résoudre le problème, nous en avons certainement la capacité. Mais nous ne le ferons pas parce que l'égo, l'argent, les troubles psychiques et que sais-je encore nous empêcherons de faire ce qu'il faut faire. Pendant que les 1% les plus riches feront des efforts pour améliorer la situation climatique, les 99 autres % vont faire ce qu'ils peuvent pour améliorer leur qualité de vie sans se préoccuper du climat (et honnêtement je les comprends). Et les régions en altitudes seront comme l'eau non-polluée: une denrée rare pour laquelle on se massacrera l'un l'autre.


    #12Verfasser Grossbouff (465598) 30 Nov. 22, 10:02
     
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  
 
 
 
 
  automatisch zu   umgewandelt