Publicité
LEO

Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Souhaitez-vous apporter votre soutien à LEO ?

Alors désactivez le bloqueur pour le site de LEO ou bien faites un don !

 
  •  
  • Objet

    l'ouvrier était crépi

    Source

    Was bedeutet hier "crépir" ?

    Près de chez moi, une commune a précisé que si son ouvrier communal était encore une fois crépi en passant la debroussailleuse, les espaces verts ne seraient plus entretenus.

    Auteurvnoetsjka (398946) 20 Sept. 22, 19:54
    Commentaire

    besoffen

    ???

    #1Auteur leloup54 (865959) 21 Sept. 22, 00:31
    Commentaire

    D'où vient ce texte ?

    Il faudrait savoir ce qui est arrivé à ce pauvre ouvrier la dernière fois.

    Est-ce qu'il y avait des déchets (tels que des liquides dans des bouteilles en plastique) qui traînaient dans les hautes herbes ou les broussailles (jetés par des passants) et que l'ouvrier en a été aspergé ?

    C'est tout ce que j'arrive à faire de cette phrase.

    #2Auteur Remy49 (805900) 21 Sept. 22, 00:37
    Commentaire

    Je ne connais le verbe crépir que dans le contexte de la maçonnerie (recouvrir un mur de crépi).

    Et dans le contexte capillaire (de la chevelure), le participe passé crépu.


    La ou les phrases précédentes seraient bien utiles.

    #3Auteur Retro-Loc (1365203)  21 Sept. 22, 09:15
    Commentaire

    Je reprends l’idée de Remy49 (#2) :


    Les habitants auraient-ils pris les espaces verts pour une canisette voire des toilettes publiques ? Le jardinier a-t-il été crépi / enduit de déjections en tout genre en passant sa débroussailleuse ?

    Je comprendrais la colère du maire …

    #4AuteurJohanna (236135) 21 Sept. 22, 17:01
    Commentaire

    # 3: maçonnerie: je confirme - c'est tout ce que j'ai trouvé (comme sens usuel) sur le CNRTL

    https://cnrtl.fr/definition/crépir

    Participe passé crépi.


    Le mot crépu n'appartient pas à ce verbe.


    En conséquence, je ne peux comprendre le mot "crépi" dans notre exemple que comme une métaphore.


    N.B. Le titre devrait probablement être: L'ouvrier a été crépi.

    #5Auteur Remy49 (805900)  22 Sept. 22, 00:55
    Commentaire

    Ich finde die Erklärungen in #2 und #4 einleuchtend. Vielleicht hätte der Verfasser des Artikels (?) "crépi" in Anführungszeichen setzen sollen.


    Vielleicht "der Arbeiter wurde besudelt"?

    #6Auteur Regenpfeifer (1228344)  22 Sept. 22, 07:23
    Commentaire

    On peut penser à des déjections canines, les chiens appartenant au voisinage immédiat, engageant une responsabilité de leurs propriétaires.


    J'en ai fait personnellement l'expérience... la "rencontre" d'un rotofil (Freischneider) avec cette matière, éclabousse immédiatement au torse et au visage. Le masque grillagé est toujours recommandé, mais il est tout sauf pratique...

    #7Auteur Retro-Loc (1365203) 22 Sept. 22, 10:29
    Commentaire

    Mais pourquoi "crépi" ??

    #8Auteur patapon (677402) 22 Sept. 22, 18:45
    Commentaire

    #8

    La consistance de la substance évoquée en #4 ou #7 convient parfaitement à un emploi métaphorique de "crépir", bien mieux que les liquides que j'évoquais moi-même en #2.

    "crépir" serait en même temps un euphémisme.

    Quant à "emmerder", il s'emploie uniquement au sens figuré.

    #9Auteur Remy49 (805900) 23 Sept. 22, 00:39
    Source
    Crépi évoque une couleur claire à la différence des substances incriminées !
    Commentaire
    ...
    #10Auteur patapon (677402) 23 Sept. 22, 10:53
    Commentaire

    Quelle que soit sa couleur, la matière est projetée sur l’ouvrier comme on projette du crépi sur un mur extérieur avec une machine à crépir. Il est en quelque sorte ‘enduit’ de saletés …


    C’est traitre, une débroussailleuse ! Ça vous projette cailloux, branchages, limaces et tout ce qui traîne au sol. Mieux vaut être bien équipé.


    >> besudelt  +1 (#6)


    ou pour rester dans la maçonnerie : mit Dreck bzw. Sch…. getüncht, neu ‘verputzt’


    #11AuteurJohanna (236135) 23 Sept. 22, 13:14
    Commentaire

    #11 +1

    #10 les métaphores ne retiennent de toute façon qu'une partie des caractéristiques.


    Si l'incident est suffisamment fréquent, "crépi" fait peut-être partie de l'argot des ouvriers communaux voire de leurs supérieurs (dans cette commune... ou pas seulement). Si le mot est familier à l'auteur de la lettre, cela expliquerait l'absence de guillemets (#6).

    #12Auteur Remy49 (805900) 26 Sept. 22, 00:46
     
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  
 
 
 
 
  transformé automatiquement en